Compte rendu de la soirée « Robert James FISCHER »

Compte-rendu de la soirée «  Robert James FISCHER »

Je venais juste d’avoir 15 ans quand Bobby est devenu champion du monde, un des plus grands champions d’échecs de tous les temps.

C’était en juillet 1972 à Reykjavik (Islande) lors d’un match de légende contre Boris Spassky.
Après avoir perdu la première partie par forfait et frôlé l’élimination pour la seconde*, à la surprise générale, il arriva à dix minutes avant la fin de la « 2e  partie », perdra la partie et gagna le titre !

La vie lui a fait « échec et mat » à l’âge de 64 ans et le monde lui a rendu un hommage dans « Le Monde et Libération »

Comme disait si bien Bobby FISCHER lors de ses rares interviews :« les échecs seront toujours comme la vie car c’est la vie » du moins la sienne……….

Bobby FISCHER était un joueur peu ordinaire qui avait commencé à surprendre le monde des échecs dès son plus jeune âge.

Sa mère (ses parents étaient divorcés) l’inscrit dans son premier club d’échecs à 5 ans, club qu’il quitte à 9 ans pour le « Manhattan Chess Club » fréquenté par les joueurs forts de l’Amérique. A l’âge de 13 ans, il commence à battre les grands joueurs et tout le monde se rappelle sa victoire contre Byrne, considéré à l’époque comme l’un de plus forts joueurs de l’Amérique. Dès lors, Bobby Fischer participe à des tournois internationaux en Amérique, et en Europe où il remporte souvent le titre.

A 14 ans, il devient le plus jeune joueur «  champion d’Amérique » et à 15 ans GMI.

L’année de ses 29 ans il remporte le titre suprême de champion du monde (1972) ; en 1975 il perd le titre sans avoir joué * et en 1992, à la surprise générale, il organise un match de revanche contre Boris Spassky, son adversaire de 1972, et gagne !

Bobby était un joueur hors norme, son jeu d’échecs confine au génie…..De nombreux propos émanant des grands spécialistes du monde des échecs le confirment : « il joue n’importe quelle ouverture, il gagne », « le coup d3 avec le blanc était l’arme redoutable de Fischer », « il est le meilleur qui a apporté le plus au jeu d’échecs et il est le meilleur joueur de tous les temps », etc.

N’oublions pas qu’il a inventé la fameuse cadence FISCHER qui restera dans les annales du monde des échecs puisque tous les compétitions internationales s’y réfèrent.

Bobby Fischer nous a également démontré qu’il était le plus fort lorsque, le monde échiquéen considérant comme l’erreur du siècle le coup « Ch4 Fxh5 » lors de sa partie en championnat « pion doublé », il réussit l’exploit de gagner la partie !

Pour finir, voici les parties dont vous pouvez les voir et revoir,………Ici

Pour la 3e édition :

  • Après Paul MORPHY et Bobby FISCHER, nous vous invitons à célébrer un autre joueur emblématique qui a, lui aussi, marqué le monde des échecs : Alexandre ALEKYNE.

Rendez-vous le 15 décembre 2017 aux 3 cités

* La Fédération Internationale d’Échecs n’a pas donné une suite favorable à ses exigences.

* Deux forfaits  » la 1e et la 2e partie »